logo les impromptus

Opus 5 > L'Âme slave

Vendredi 28 juillet 2017 > 21h > OZENAY > La cour des tilleuls


Fabien ROUSSEL, violon

Thierry SIBAUD, piano


Expressivité à fleur de peau

"Vendredi 28 juillet, l’opus 5 était consacré à l’Âme slave : Dvořák (les 4 pièces romantiques pour violon et piano ainsi que la sonatine) et Tchaïkovski (andante funèbre e doloroso et Souvenir d’un lieu cher). Les habitués du festival ont eu plaisir à retrouver ces deux musiciens qu’ils avaient pu entendre l’an passé dans un programme viennois. La beauté simple et la naïveté des mélodies de Dvořák ouvraient cette soirée. La sonatine que Dvořák écrivit pour l’offrir à ses enfants se révéla bien plus qu’une musique d’enfants, une formidable carte postale de son voyage aux Etats-Unis à la fin du 19e siècle, avec les grands espaces du Nouveau Monde mis en musique, mais également la nostalgie de son Europe natale.

Expressivité à fleur de peau, beauté des sonorités, violon endiablé dans le scherzo de Tchaïkovski et piano orchestral dans la méditation de Tchaïkovski, c’est toute la palette des contrastes romantiques que ces deux interprètes ont su employer pour emporter la salle qui en redemandait. Suivirent donc deux bis, deux humoresques, l’une de Tchaïkovski, l’autre de … Dvořák, qui concluaient un opus 5 très applaudi."

[source : Le journal de Sâone-et-Loire]

(crédit photos : Mireille LOUP)


Opus 5 > festival 2017
Les impromptus opus 5
Les impromptus opus 5
Les impromptus opus 5
Les impromptus opus 5
Les impromptus opus 5
Les impromptus opus 5
Les impromptus opus 5

Opus 4

Opus 6